Plan ESMS Numérique : ouverture courant juillet de l’appel à projets correspondant au 2ème temps de la phase d’amorçage

ESMS numérique : 71 projets sélectionnés lors des appels à projets lancés par les agences régionales de santé

Le Plan ESMS Numérique, dont la phase d’amorçage a démarré en 2020 et s’achèvera fin 2022, vise à généraliser l’utilisation du numérique au sein des établissements et services médico-sociaux (ESMS), et, dans ce cadre, à déployer le dossier usager informatisé (DUI) pour chaque personne accompagnée.

L’un des enjeux principaux de la transition numérique, et que nous avons eu l’occasion d’aborder lors de la Matinale de l’URIOPSS du 6 juillet dernier, à laquelle le Cabinet Seban a eu le plaisir de participer, est de mettre en place des solutions de dossier unique de l’usager (DUI) à la fois sécurisées et interopérables, c’est-à-dire susceptibles de communiquer, de manière sécurisée, avec le dossier médical partagé (DMP), et, à compter du 1er juillet 2021, avec le service Mon espace santé.

Dans ce contexte, et afin d’accompagner financièrement les organismes gestionnaires d’ESMS, les ARS ont d’ores et déjà sélectionné, 71 projets pilotes pour engager le déploiement du DUI grâce au financement de la Caisse Nationale de Solidarité pour l’Autonomie (CNSA). Ce premier appel à projets s’est inscrit dans le 1er temps de la phase d’amorçage.

Dans le cadre du 2ème temps de la phase d’amorçage du Plan ESMS Numérique, la CNSA et les ARS lancent de nouveaux appels à projets régionaux ainsi qu’un appel à projets national réservé aux organismes gestionnaires de plus de cinquante ESSMS.

Pour les candidatures et le suivi des projets, les candidats devront porter une attention toute particulière à la définition et à l’expression de leurs besoins, qui constituent l’un des critères de sélection.

Pour cela, les candidats peuvent bénéficier d’un accompagnement AMOA de la Resah, plateforme nationale d’achat par laquelle transitera la procédure de marché subséquente pour le choix de l’éditeur de la solution de DUI.

 

Partagez sur ....
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin