Un document de référence afin de guider les départements pour la sortie de l’aide sociale à l’enfance

Dossier de presse sur le sujet, délégation interministérielle à la prévention et la lutte contre la pauvreté, 14 février 2019

Dans le cadre du lancement officiel de la concertation sur la protection de l’enfance lancée par le gouvernement, ce dernier a présenté le 14 février dernier un guide destiné aux départements – en charge de la protection de l’enfance –  afin d’éviter les sorties sèches de l’aide sociale à l’enfance (ASE).

En effet, 21 000 jeunes sortent chaque année de l’aide sociale à l’enfance et sont confrontés à une rupture brutale de leur prise en charge lorsqu’ils atteignent l’âge de 18 ans.

Ce référentiel est composé de cinq engagements et doit servir de base à la contractualisation avec les conseils départementaux puisqu’ils seront intégrés aux conventions de lutte contre la pauvreté et d’accès à l’emploi signées entre l’Etat et les départements. L’ensemble des préfets de département et tous les conseils départementaux recevront ce document de référence afin de négocier les conventions.

Au titre des cinq engagements que les départements signataires des conventions devront tenir pour atteindre le «zéro sortie sèche de l’ASE » est visée la préservation du lien social et d’un point de référence pour chaque jeune. Ainsi, les départements signataires devront s’engager à permettre aux jeunes de désigner un adulte référent s’ils le souhaitent, issu ou non de la protection de l’enfance, afin de leur fournir un soutien dans l’apprentissage de leur nouvelle autonomie après leurs 18 ans. Les quatre autres objectifs concernent l’accès à un logement stable, aux droits et à des ressources financières, à l’insertion sociale et professionnelle et à la santé. Chacune de ces thématiques prévoient des objectifs à atteindre pour lesquels l’Etat soutiendra les départements. 12 millions d’euros seront spécifiquement mobilisés chaque année jusqu’en 2022 pour atteindre l’objectif.

Partagez sur ....
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin